expedition himalaya
Previous
première ascension hivernale du K2 8611 le 16 janvier 2021

première ascension hivernale du K2 8611 le 16 janvier 2021

C’était le dernier sommet de plus de 8000 invaincu en Hiver.

La première ascension hivernale est réalisée par les polonais Leszek Cichy et Krzysztof Wielicki avec le sommet de l’Everest le 17 Février par les polonais 1980 et la dernière était le Nanga Parbat par Simone Moro, Alex Txikon et Ali Sadpara le 26 février 2016

« Le K2, 8611m, comme à son habitude, fait figure d’épouvantail et  il y a fort à parier qu’il tombera le dernier. ».

Il est vrai que les polonais en avait fait une véritable spécialité avec :

Un chiffre suffit à prouver cet état de fait : dix des treize premières hivernales ont été réalisés par les polonais.

Il est vrai que les polonais Jerzy Kukuczka et Krzysztof Wielicki ont su inscrire leur empreinte avec pour Kukuczka les premières au Dhaulagiri en janvier 1985, le Kangchenjunga  1986 mais aussi l’Annapurna en 1987 et pour Wielicki les premières de l’Everest, le Kangchenjunga et le Lhotse.

Seulement 3 tentatives hivernales :

  • en 2002-2003 organisé par Krzysztof Wielicki et une équipe du Kazakhstan atteigne 7650 m le sommet de l’épaule camp 4.
  • en 2011-2012 une grosse équipe russe atteint 7000 mêtres mais comme en 2002-2003 une grosse tempête détruit les camps d’altitude et conduit à l’abandon de la tentative.
  • en 2017-2018 toujours sous la direction de Krzysztof Wielicki une équipe polonaise tente sa chance sans plus de succès. Des températures très basses et de grosses chutes de neige mettrons un terme à leur tentative.

L’expédition de 2020/2021

L’expédition de 2020/2021 est organisée par Seven Summit Treks sous forme d’une expédition commerciale avec une très très grosse équipe népalaise à hauteur de l’enjeu.

Liste des membres de l’expéditions.
Chhang Dawa Sherpa (Expedition Leader)
Antonios Sykaris (Greece)
Sergio Moreno Mingote (Assisting Climbing Leader, Spain)
Bob Bhania (British, Kenya)
Peter Moerman (Belgium)
Tomaz Rotar (Slovenia)
Bernhard Lippert (Deutsch)
J. Valloton (Switzerland)
Luis Carlos (Spain)
Tamara Lunger (Italy)
Juan Pablo Mohr Prieto (Chile)
Atanas Georgiev Skatov (Bulgaria)
Ngima Dorchi Sherpa (Nepal)
Lakpa Temba Sherpa (Nepal)
Mingma Tenjen Sherpa (Nepal)
Pasang Dukpa Sherpa (Nepal)
Chhangba Sherpa (Nepal)
Dawa Finjhok Sherpa (Nepal)
Pechhumbe Sherpa (Nepal)
Lakpa Dendi Sherpa (Nepal)
Temba Bhote (Nepal)
Mingtemba Sherpa (Nepal)
Gelje Sherpa (Nepal)
Gesman Tamang (Nepal)
Sona Sherpa (Nepal)
Sanu Sherpa (Nepal )
Source: SST IG
« Certainement, beaucoup des alpinistes clients qui vont arriver au camp de base vont y passer une ou deux semaines. Ils vont follement souffrir et ils rentreront chez eux en courant ». Il souligne que ces gens-là, qui auront payé pour toute l’expédition, n’utiliseront que « 5% de ce qu’ils auront payé ». Simone Moro constate, amusé, que c’est un très bon business pour l’opérateur qui a vendu cette expédition.

Photo: Seven Summit Treks

 

Le Chaos

Comme a chaque tentative dans un premier temps le K2 se montre hostile avec des vents à 120 km/h détruisant le camp 2 avec tentes, duvets et matériels déposés en vue du sommet dans le camp.

« Nous avons tout perdu», a-t-il déclaré. « Sacs de couchage, matelas, semelles chauffantes pour chaussures, gants / mitaines pour sommet, sous-couches pour sommet, équipement de parapente, équipement de cuisine, etc. »

K2 ou le critère météo par le routeur météo français de l’expédition Yan Giezendanner

Où en est-on en ce moment question météo au K2 ? Peux-tu nous faire un petit point ?

Là, pour le 15, 16 et 17 janvier, il n’y a quasiment pas vent. Il y a une fenêtre de trois ou quatre jours mais dimanche c’est fini. Ça ne sera pas abominable après, il va y avoir des vents à 100 ou 120 km/h mais de temps en temps, ça peut monter jusqu’à 200. J’ai une visibilité jusqu’à dix jours environ. Jusqu’au 24 janvier, il y aura du vent tout le temps…

https://www.montagnes-magazine.com/actus-yan-giezendanner-hivernale-k2-peut-avoir-belle-surprise-jet-stream

Quelle est la vitesse limite de vent au-delà de laquelle ça devient compliqué de grimper ?

Je pense qu’au-delà de 60 km/h, c’est très compliqué. C’est déjà énorme. Après, tu te retrouves vite déséquilibré. Et puis, c’est très turbulent. C’est-à-dire que ça va être calme, puis monter à 60-80 km/h avant de redescendre. Mais bon, ça dépend des gens aussi. Là, ceux de Seven Summit Treks sont vraiment très forts et ils ont beaucoup de matériel, de cordes fixes, d’oxygène…

La tentative

Une armada au service de Nirmal Purja.

16 jan 2021Sommet !! 10 Népalais sont entrés dans l’Histoire en réalisant la première hivernale du K2.
15 jan 2021Summit Push ! Départ dans la nuit pour la tentative de sommet !
15 jan 2021Camp 4 ouvert, un sommet à suivre ? Le dernier camp est installé à 7.800 mètres par une équipe 100% népalaise.
15 jan 2021Le Camp 3 est installé à 7.300 mètres. Le record d’altitude hivernale est proche.

Plus bas sur la montagne, les autres membres de l’expédition réalisent leur seconde « rotation d’acclimatation ». John Snorri et Ali Sadpara, mais aussi Sergi Mingote pourrait par exemple arriver au Camp 3 aujourd’hui si le temps le permet. Il ont dormi au Camp 2. Tamara Lunger et Alex Gavan étaient là aussi.

Il faut dire que pour les autres grimpeurs n’ayant pas profité de ce créneaux et de l’armada népalaise. La messe est dite.

Pourquoi aucun des autres membres  de l’expédition à part Nirmal Purja ne sont pas dans la tentative au sommet, était il prévu de faire le sommet ou juste d’équiper la montagne ? les autres grimpeurs étaient ils au courant de la tentative a venir ?

La première hivernale du k2

Ce n’est pas une surprise qu’une équipe de Sherpas népalais réalise la première, pourquoi ? Parce que les Sherpas membres de cette expédition sont ce qui se fait de mieux avec pour certains plus de 20 sommets de plus de 8000. Il ne faut pas oublier que chaque année 2/3 des summiters de l’Everest sont des Sherpas ou des tibétains. Que chaque année à la bonne saison des sherpas sont présents pour l’ascension du K2 donc ils connaissent le terrain et non seulement c’est eux qui passent les premiers…  Nirmal Purja à déjà gravi le K2 et il connait aussi le terrain.

Il est vrai que certains ne se seraient pas gêné pour faire porter leur matériel et oxygène par des sherpas bien plus fort qu’eux pour s’attribuer la première du K2…Demande à bonatti.…mais le sort en a décidé autrement c’est une juste récompense à leur performance et une démonstration que sur la plupart des plus de 8000 mètres c’est eux qui font le job pour que les autres passent derrière ! Bravo !

Qui est Nirmal Purja ?

D’abord c’est un type bien et pour preuve :

C’est à l’Annapurna, le 23 avril, que le Népalais pose la première pierre de son projet. Mais si sa réussite attire les regards, c’est surtout parce que l’ancien soldat des forces spéciales britanniques a pris le temps de venir en aide au Malaisien Wui Kin Chin, en détresse vers 7 700 mètres d’altitude. Quelques jours plus tard, il détourne à nouveau sa route, au Kangchenjunga, pour donner de l’oxygène à deux grimpeurs indiens en difficulté, ce qui ne l’empêche pas d’atteindre le sommet le 15 mai.

Nirmal Purja

 les critiques sur l’utilisation de l’hélicoptère, de l’oxygène et des voies normales damées par son équipe de sherpas, sont éclipsées par les louanges sur sa détermination et la performance qu’il est en train d’accomplir. Même Reinhold Messner, pourtant toujours très critique sur ce genre de pratique, y va de ses encouragements. Pendant ce temps-là, le Népalais s’offre l’enchaînement des Gasherbrum I et II. Ça fait neuf mais le K2 qui se dresse désormais sur sa route est annoncé imprenable cette année.

Le 24 juillet, avec son équipe de sherpas, Nims ouvre la voie vers le K2 et se faufile jusqu’au sommet Trop de neige, trop de vent, trop d’avalanches : lorsque Nims débarque au camp de base du K2, la plupart des prétendants sont déjà rentrés à la maison. Reste une poignée d’irréductibles qui cherchent encore le moyen de franchir le fameux passage de Bottleneck. La solution s’appellera Nims ! Le 24 juillet, avec son équipe de sherpas, il parvient à ouvrir la voie et se faufile jusqu’au sommet en emmenant Adrian Ballinger et son équipe dans son sillage.

Lire le très bon article sur le sujet de Montagne Magazine :

https://www.montagnes-magazine.com/actus-nims-vent-folie-himalaya

Les quatorze 8 000 de Nims

  • Annapurna, 23 avril
  • Dhaulagiri, 12 mai
  • Kangchenjunga, 15 mai
  • Everest, 22 mai
  • Lhotse, 22 mai
  • Makalu, 24 mai
  • Nanga Parbat, 3 juillet
  • Gasherbrum I, 15 juillet
  • Gasherbrum II, 18 juillet
  • K2, 24 juillet
  • Broad Peak, 26 juillet
  • Cho Oyu, 23 septembre
  • Manaslu, 27 septembre
  • Shishapangma, 29 octobre

La polémique O2 pour Nirmal Purja

On avait beaucoup reproché à Nirmal Purja son style d’ascension avec de grosses équipes et de l’O2 a gogo. Compte tenu qu’il a réalisé l’exploit de gravir les 14 8000 en mois de 6 mois, performance qui n’est pas à mettre ne doute mais qui ne peut pas se réaliser dans d’autres conditions.

Beaucoup de grimpeurs avaient critiqué le style et de nouveau des critiques semblent en direction de Nirmal Purja

Kilian Jornet a déclaré récemment sur Instagram : «Si un membre de l’équipe est porteur d’O2, l’exposition disparaît car si le grimpeur non-O2 a un problème, il a un accès immédiat à l’O2.

Kilian Jornet a l’air d’oublier qu’il a gravi l’Everest avec un équipement réalisé en amont par des tibétains et des népalais et qu’il a juste eu a enfiler « ses basquettes »…

Le photographe de montagne de Chamonix Jon Griffith est d’accord. Il a récemment écrit sur FaceBook: «Nous sommes en 2020, et si vous voulez réclamer le prix, vous devez adhérer à l’éthique et aux styles modernes. L’intérêt de ces pics élevés est le manque d’oxygène.

Jon Griffith est certes un photographe doué mais on attend qu’il fasse le sommet du k2 sans O2…

Les différentes sources :

https://www.altitude.news/sports/alpinisme/2021/01/15/k2-dernier-camp-ouvert-sommet-imminent/

https://www.montagnes-magazine.com/actus-hivernale-k2-tamara-lunger-sergi-mingote-seven-summit-treks

https://www.altitude.news/sports/alpinisme/2021/01/21/k2-hiver-nepalais-partis-vent-souffle/

https://www.montagnes-magazine.com/actus-hivernale-k2-point-les-pretendants

https://www.bbc.com/news/world-europe-43286857

http://altitudepakistan.blogspot.com/2014/11/history-of-winter-climbing-k2.html

http://www.altissima.org/premiere-ascension-hivernale-du-nanga-parbat-8126-m-7311.html

https://summit-day.com/8000-hivernales/

http://www.altissima.org/les-ascensions-hivernales-en-himalaya-1540.html

https://www.lequipe.fr/Adrenaline/Alpinisme/Actualites/Une-premiere-ascension-hivernale-du-k2-pour-l-equipe-de-krzysztof-wielicki/839561

http://www.alpinist.com/doc/web21w/newswire-k2-winter-attempt-alex-gavan-interview

K2: Chaos at Camp 2

K2: Photos, Details, and Reactions to an Epic Climb

https://www.outsideonline.com/2420319/k2-first-winter-ascent

Les commentaires sont indisponibles.