expedition himalaya
Previous
Shark’s Fin directissime au Meru Central 6310m

Shark’s Fin directissime au Meru Central 6310m

Le trio Conrad Anker, Jimmy Chin, et Renan Ozturk ont complété la très convoitée ligne directe “Shark’s Fin” dans le pilier principal, qui n’avait jusqu’ici jamais été totalement gravie au Meru Central 6310m. Il y a eu pas moins de 16 tentatives auparavant dont deux par des expéditions américaines.

le Meru Central, dont le pilier principal est surnommé “l’aileron de requin”, “Shark’s fin” en anglais, est un sommet de 6310m dans le Garhwal Himalaya en Inde. La première ascension  a été réalisée par Valery Babanov en solitaire et par une nouvelle voie en 2001, ce qui lui avait valu le piolet d’or 2002.

Lors de la première en 2001, Babanov avait d ‘abord tenté sa chance sur “Shark’s fin” , avant de se reporter sur “Shangri La“, ou il avait réalisé la première du Meru Central.

Le trio a commencé l’ascension le 21 septembre, pour le sommet le 2 octobre, deux jours pour la redescente. La différence par rapport aux précédentes tentatives comme le reconnaissent les membres de l’équipe : La connaissance de l’itinéraire acquise les précédentes tentatives, une météo clémente et aussi l’utilisation  de matériel de “Big wall” contrairement aux autres tentatives réalisées en style alpin.  “Des tas d’équipe ont essayé cette voie en style alpin, mais vous n’avez aucune chance, c’est du A4 moderne” déclare Chin.

Historique :

2001 : première solo de Babanov.

l’expédition avec Mugs Stump, Scott Backes, Pete Takeda et Dave Sheldon (trois tentatives), ainsi que Conrad Anker, Doug Chabot, et Bruce Miller en 2003 avaient buté au pieds du pilier.

L’année suivante, en 2004, les  japonais  Hiroyoshi Manome, Yasushi Okada, Makoto Kuroda et  Yasuhiro Hanatani inscrivaient un nouveau record d’altitude avec 6100m atteint dans le pilier .C’est la même équipe qui réalise la seconde ascension en 2006 par une variante.

Quelques jours après une cordée  tchèque composée de Marek Holecek et Jan Kreisinger ouvraient une nouvelle variante en 13 jours en octobre, 2006. la voie fut nommée  “Filkuv Nebesky Smich” en souvenir d’un grimpeur tchèque.

La même équipe Anker, Jimmy Chin, et Renan Ozturk  pour  une tentative en 2008

En 2009, les slovènes  Silvo Karo, Marko Lukic et Andrej Grmovsek tentaient leur chance sans succès.

 

 

 

 

 

 

 

 

1 – Tentative de la voie directe Valery Babanov été 2001.
2 –  Shangri La ( ED 5.9/5.10 A1/A2 M5 75 degrés  ), première par  Babanov en 2001.
3. Variante Japonaise en 2006.
4. Variante tchèque par Marek Holecek et Jan Kreisinger en octobre, 2006.

Photos :  Jimmy Chin, Makoto Kuroda

Les commentaires sont indisponibles.