expedition himalaya
Previous

Mc Kinley Alaska


Mc Kinley Expedition

sommet de l’Amérique du nord

Résumé de l’expédition :

L”ascension en solo par la voie directe “West Rib“, la voie normale étant la “West Butress“.

Tout d’abbord il faut obtenir un permis d’ascension auprès du National Park, voici l’avertissement qu’il contient à destination des “soloistes” :

“The major Hazard facing a soloist on Denali is that even the most cautious and experienced climber is unable to determine the location of and/or strength of many snow bridges that must be crossed. Each year we have a number of people take serious crevasse falls on the large…. A solo climber has virtually no self-rescue ability in the event of a serious accident or ilness, and creates undue risks to the search or rescue party.”

sans commentaires…

Arrivé à Talketna, l’aérodrome de départ pour le Mc Kinley, gros mauvais temps, trois jours d’attente dans le hangar d’aviation.

Toujours pas d’éclaircie, le pilote en chef, décide d’être le premier depuis quelques jours à se poser au camp de base sur le glacier Kahiltna.

Les nuages sont tellement épais que nous volons aux instruments ( sans instruments…), et nous ne voyons apparaître les crêtes rocheuses qu’au dernier moment.

En Mai, c’est le début de la saison, l’avantage est qu’il y a moins de crevasses ouvertes qui sont le principal danger au Mc Kinley, après juin juillet il fait très chaud et les ponts de neige cédant plus facilement sous le poids de votre pulka ne vous laissant aucune chance.

On remonte le glacier Kahiltna puis on établie en général trois camps 2600m, 3100m et 3600m avant de rejoindre le “Médecin camp”, pour moi le vrai camp de base ou l’on commence à grimper. Jusqu’au “Medecin camp” cela est plutôt une approche à ski de randonnée.

Ou passe auprès des superbes faces du Foraker 5304m et Hunter 4441m. Moins prestigieux que le Mc Kinley, le Foraker (5304 mètres) est relativement déserté.

Le Hunter 4441 mètres moins élevé que le Mc Kinley mais plus difficile techniquement.

Arrivé au “Medecin camp” 4300m, je choisi la voie de la “West Rib”, une ligne évidente qui rejoint l’arête summitale du Mc Kinley.

Depuis que je suis sur le glacier, je bénéficie de conditions météo exceptionnelles, il fait beau et il n’y pas de vent.

Je pars dans la “West Rib”, et après 800m de denivélé trouve un endroit abrité dans le rocher pour un bivouac de fortune.

J’ai pu observer un phénomène extra-ordinaire, de mon point d’observation, le soleil ne s’est pas couché et s’est déplacé en un mouvement circulaire autour de moi, de couleur rouge flamboyant après 11h du soir, vive la nuit polaire !

A 05h du matin je parts, j’atteint l’arête summitale et redescends à 08h du soir par la voie normale “West Buttress” jusqu’au “Medecin camp” exténué.

J’accepte avec plaisir les félicitations des rangers américains présents au “medecin camp”…