expedition himalaya
Previous
Le rêve inachevé de Jean-Christophe Lafaille

Le rêve inachevé de Jean-Christophe Lafaille

L’alpiniste Jean-Christophe Lafaille  fut l’un des grands himalayistes français avec 11 sommets de plus de 8000 mètres dont l’Annapurna et le K2.

Même si Jean-Christophe n’était pas très à l’aise avec les médias, il su se donner les moyens de réaliser son rêve en faisant la promotion de ses expéditions, comme avait su le faire d’autres alpinistes français comme Chistophe Profit ou Benoit Chamoux.

Il fut avec d’autres alpinistes de renom, Patrick Berhault, René Desmaison et Lionel Terray (pour ne citer qu’eux) instructeur à L’Ecole Nationale de Ski et d’alpinisme (ENSA).

Il a obtenu plusieurs fois  le  “Cristal d’Or ” de la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade ( F.F.M.E.).

Jean-Christophe est né en 1965 à Gap et participe entre 1986 et 1989 au Circuit de Coupe du Monde d’escalade.
En 1990, il est guide de haute montagne et commence à se faire un nom dans le milieu.

L’Himalaya :
Il réalise sa première expédition avec  Pierre Beghin pour une tentative en face sud de L’Annapurna en 1992. C’est lors de cette expédition que Pierre Beghin disparait.

Malgré cette première expérience difficile il ne résiste pas a l’attrait de l’Himalaya et repart les années suivantes. Il est vrai que la dimension hors norme des montagnes exerce vite une fascination sur les alpinistes.

Après plusieurs 8000, Il s’oriente vers la course aux 14 sommets de plus de 8000 m.

De ses réalisations, les plus remarquables sont :

  • L’ascension du K2 par l’Eperon Cesen (voie des espagnols) en 2001.
  • La traversée de l’Annapurna en 2002 avec Alberto Inurrategi.
  • L’enchainement dans la même saison de trois 8000 : Dhaulagiri, Nanga Parbat et Broad Peak en 2003.
  • Première ascension hivernale solitaire du Shishapangma par une nouvelle voie en face Sud (2004).

Le Style :
Jean-Christophe a toujours essayé de respecter une certaine éthique, en grimpant dans un style léger ou en style alpin quand cela était possible. Il avait compris que les 14 8000 par les voies normales avec de grosses équipes pour faire la trace n’était pas très valorisant par rapport au style léger pratiqué par Reinold Messner.

Le matin du 26 janvier 2006, il quitte seul sa tente de Makalu la (7450m) pour le sommet du Makalu et disparaît.

Palmarès  : 1992 tentative en face Sud de l’Annapurna, 1993 Cho Oyu,1994  Shisha Pangma,1995 tentative à l’Annapurna (Pilier Bonnington), 1996 enchainement du GasherbrumII et du Hidden Peak, 1997 Lothse, 1998 Aconcagua, 2000 Manaslu, 2001 sommet du K2 par l’Eperon Cesen, 2002 Annapurna traversée de l’arête est, 2003 Dhaulagiri, Nanga Parbat et Broad Peak, 2004 Makalu 2, Shishapangma, 2005 – 2006 Makalu.

Les commentaires sont indisponibles.