expedition himalaya
Previous
Alpinisme de haut niveau au K7 Pakistan, Steve House et les autres

Alpinisme de haut niveau au K7 Pakistan, Steve House et les autres

Les faces du K7 offrent des voies rocheuses de type « big wall » parmi les plus difficiles du monde. Les meilleurs grimpeurs de rocher viennent régulièrement tenter leur chance, un rocher granitique de bonne qualité et d’innombrables possibilités d’ouvertures de nouvelles voies sur une montagne exigeante.

Le K7  principal ( 6942m.)

Il y a eu de nombreuses tentatives de nouvelles routes au k7, mais seulement trois expéditions sont allées jusqu’au sommet principale 6942m.

Une expédition britannique avait presque réussi la première dans les années 80, mais elle a du renoncer pour cause de météo.

En 2001, une équipe américaine de 3 hommes, comportant Conrad Anker, Jimmy et Brady Robinson, ont fait une tentative d’ascension de la face Sud du K7 (6934m).

La première ascension du K7, sommet principal,  date de 1984 par une expédition japonaise emmenée par Toichira Nagata. Elle fut réalisée par le Couloir Sud-Ouest et l’arête Sud en utilisant des moyens lourds digne du BTP.

En Juillet Aout 2004, Steve House s’offre seul la seconde ascension du K7, par la face Sud Ouest par une nouvelle voie solo (VI 5.10a M6 A2 80 degrés) Il gagne la 14ème édition du piolet d’or.

Doug Chabot et Bruce Miller suivent et s’offrent en style alpin la troisième ascension par une variante de la voie japonaise  (VI M6 WI5+ A2, 2400m) sommet le 27 juillet 2004 après 4 jours de grimpe. Un jour pour la redescente au camp de base.

En 2006, les britanniques  Bob Brewer et Dai Lampard ont tenté la  face sud ouest, Dai en était à sa troisième tentative après 1990 et 1993 et Bob à sa seconde.

K7 Ouest (6858m)

En 2004, le slovène  Marko Prezelj en compagnie de Steve Swenson et Jeff Hollenbaugh fait la seconde tentative de l’arête Ouest. Ils doivent mettre un terme à leur tentative pour cause d’avalanche et de la perte d’un sac.

Marko Prezelj, Steve House and Vince Anderson, considérés comme des grimpeurs d’élites réalisent la première ascension du K7 Ouest le 3 septembre 2007.

L’objectif principal du trio était la première de la face Ouest du K6 (1)  mais d’autres expéditions sont déjà sur place.

La voie est répétée l’année suivante par une équipe slovène (encore…) composée de Rok Blagus, Ales Cesen et Luka Lindic.

La troisième ascension de la face et la seconde par une nouvelle route   « Dreamers of Golden Caves » (VI A2 M5, 1600m)  est l’œuvre des grimpeurs slovènes  Nejc Marcic et Luka Strazar  (voir la voie sur la photo) en quatre jours du 6 au 9 septembre 2011. C’était leur première expérience en Himalaya.

Cette réussite fut salué comme une belle performance et Prezelj a déclaré à leur sujet : « c’est bien de voir que l’alpinisme slovène est prometteur ».

Les générations passent et les performances sont toujours là.

La voie « Dreamers of Golden Caves » est principalement en glace pour la partie basse avec des sections mixtes & rocher pour la partie supérieure, elle suit l’arête sud sud-ouest.

L’arête nord ouest a été tenté par une équipe japonaise en 1982, jusqu’à l’altitude de 6000m, en équipant l’itinéraire d’échelles métalliques, pitons…Cet équipement était toujours en place lors de la tentative de 2004 par Jeff Hollenbaugh, Marko Prezelj and Steve Swenson qui n’ont pas eu plus de chance que les japonais en 1980.

Le K7 illustre bien la richesse des montagnes du nord Pakistan qui est connu pour ses sommets de très haute altitude dont le plus connu est le K2, 8611m. Mais on oublie qu’il y a aussi plus de 70 sommets de plus de 7000 m recensés. Par exemple les Gasherbrum III 7952 Karakoram Baltoro Muztagh
17 6 Gasherbrum IV 7925, Masherbrum (K1) 7821,Batura I 7795, Rakaposhi 7788, Chogolisa I 7665, Baintha Brakk (The Ogre) 7285, Latok I 7151 et bien d’autres encore. Les 6000 – 7000 sont innombrables dont le Hunza Peak 6270m et les fameuses Trango Towers 6363m.

Sources & en savoir plus :  blankonthemap.free.frwww.alpinist.com –   www.thebmc.co.ukvidéo de la tentative de 2001

(1) K6 (7282m), le plus haut sommet de la vallée de Charakusa, gravi en 1970 par une équipe autrichienne, il n’a plus été parcouru depuis.

Photos : Charakusa 2011 collection avec la voie  « Dreamers of Golden Caves »  –   Photo du massif Marko Prezelj

 

 

 

Les commentaires sont indisponibles.